Posté le 24 juin 2016 par Richard

ld_33427847En ce moment il ne fait pas bon mettre un cycliste sur les routes,le temps est le même partout. Philippe Barbier s’est lancé sur la vélo marathon de l’ardéchoise. Voici un petit résumé de sa difficile journée dans le froid et la pluie, qui l’on contraint a revoir ses ambitions :

Réveil au matin de bonne heure 5h 40 pour départ à 7h20 vélo marathon  278kms pour 5370D+,

Au début bien quelques averses,

Au col DE MEZILHAC LE MËME TEMPS DU DERNIER ARDECHOISE,

Arrive le contrôle à BURZET, pour attaquer le col de la BARICAUDE a mis sommet arrive la pluie doucement,

Et après de plus en plus une descente de température, voilà le sommet à gauche le vélo marathon et à droite le parcours,

Ardéchoise, je prends à droite je fais la descente doucement à 30 km maxi avec une température à 3 degrés froids au doigt,

Je fais une halte SAINT MARTAIL pour ce réchauffé on rentre dans une cave j’ai une personne qui fait du café pour se réchauffé,

La halte dur quand même 1 h 44 après je repart pour finir le parcours de l’ardéchoise je finis en 9 h11 + arrêt+ 1h 44,

Il termine l’Ardéchoise 220kms pour 4220D+.

Posté dans NEWS | Commentaires (0)

Les commentaires sont clos